Avis aux sales voleurs de travail qui ne comprennent pas mon « manque de gentillesse » quand je leur demande de mentionner la source :

Je vous merde profondément. Et même si je ne vois pas d’intérêt à me justifier, j’avais envie de faire ce petit comparatif pour vous montrer à quel point ça fait suer l’auteur quand on pique sans mentionner : marre_de_me_faire_voler.jpg

Au fait, si des copains dessineux/photographes/autresvictimes de ces agissements passent par là, sachez que Facebook nous offre une petite arme pour faire péter ce genre d’article qui nous pique nous affaires… la voici : hophophop. 

Bisou, les rageux.

giphy (1).gif

(ps : la page mentionnée à droite a rajouté la source suite à ma demande, c’est pour ça que j’ai censuré son nom et les commentaires associés… )

 

Publicités

Une réflexion sur “Avis aux sales voleurs de travail qui ne comprennent pas mon « manque de gentillesse » quand je leur demande de mentionner la source :

Un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s